VILMA PITRINAITE – RBL

17 September, 2020 garage29 GINCUBATOR
FR/EN

RBL surgit en ces temps de confinement en expérimentant avec le mouvement, la musique et des contenus qui varient entre le rap, l’association libre, les interjections vocales et les slogans. En proposant des interprétations inattendues de la figure du rebelle, RBL inviter à générer et à partager l’énergie positive et créative qui réside dans le fait de ne pas être d’accord, de s’accorder le besoin de questionner les formes de vie et les règles dans une communauté, d’expérimenter avec ces règles et les transcender, d’initier ses propres mouvements underground, de ne pas se soumettre et garder la foi dans la possibilité d’une vie meilleure.


Dans son inachevé “Qu’est-ce que la politique ?”, Hannah Arendt fait l’observation suivante: “Le sens de la politique est la liberté”. Cette entité que Arendt appelle la liberté n’est inscrite nulle part comme quelque chose qui définit ou fonde l’humanité. C’est un engagement difficile, selon elle, un plan d’actions à expérimenter, à apprendre, à répéter, à nourrir et à pratiquer. Tout comme le sens de la politique selon Arendt, le sens de mon entraînement quotidien est la liberté du corps mais aussi celle de l’esprit.
J’ai donc entreprit un processus de recherche chorégraphique sur la figure du rebelle dans les différents contextes historiques et fictionnels. J’en suis venue à la conclusion que ( si on additionne les idées du capitalisme néolibéral, l’omniprésence de la société de contrôle et la crainte croissante de l’altérité) la figure du rebelle a acquiert une connotation négative. Même parmi les jeunes, les réseaux sociaux remplacent la culture alternative et la révolte. En Lituanie, par exemple, le climat de l’anti-communisme fait que les idées de communauté et de cohésion ne peuvent pas être populaires et la culture de protestation est quasi inexistante. Pourtant je crois que nous en avons besoin.
Mon intention est de réhabiliter la figure du rebelle. Il y a une certaine énergie créative et positive dans la rébellion. Ce n’est pas que les idées et les idéaux, ou, au contraire, l’image romantique du “rebelle sans cause” qui conduit un mouvement de résistance, mais aussi le besoin de ne pas se soumettre et garder la foi dans une vie meilleure.

Direction & Performance : Vilma Pitrinaite

Création son : Vilma Pitrinaite, Jesus works until 3

Création vidéo : Zoltan Molnar

Assistants chorégraphiques : Mantas Stabacinskas, Rasa Alksnyte

Coproduction : Charleroi-danse, Conseil pour la Culture en Lituanie.

Soutiens : Garage29, PDSW Pavilion Dance South West, New Baltic Dance Festival, Association Lituanienne pour la Danse, Kaunas Chamber Theatre, Kaunas Artist House

17 September, 2020 garage29 PRODUCTION

FR/EN

MATCH 2 attempts a feminine vision of competition. A key feature of neo-liberalism, determining not only the market economy, but also our daily lives, work and relationships, competition is the fatal weapon of the dominant power.
MATCH 2 questions the ideas of improvement and progress that drive our society at all levels – economic, hierarchical and familial – and in which these two women find no interest or relevance.
Playing on the double meaning of the word ‘match’, they manage to meet and bond together while maintaining a fierce competition that plays on the more subtle manifestations of competition – the constant judgement, comparison and envy between individuals.
Sabina is a dancer, choreographer, playwright, director of Garage 29, Brussels, Romanian origins. She knows how to do wood construction and plumbing. She is a kind of herbalist witch. She can drive, even in Brussels, and in her spare time she does budgets and boating with her father-in-law.
Vilma is a dancer, choreographer, actress, company director in Lithuania, director in Strasbourg, so she is also an Eastern girl. She knows how to clean while listening to music, she is a kind of farmer like her father. She doesn’t have a licence but she has a car, she can ride a bike without hands, even in Brussels, and in her free time she makes budgets and takes care of her boyfriend.

 

 

Creation : Vilma Pitrinaite & Sabina Scarlat
Based on a concept by : Vilma Pitrinaite & Emily Gastineau
Costumes : Sabina Scarlat
Lights : Caroline Mathieu
Dramaturgy : Pascale Gigon
Video : Zoltan Molnar
Coproduction : Les Brigittines, Charleroi-Danse
Residencies :  Les Brigittines, Charleroi-Danse, Garage29
PREMIERE : 7 & 8.06.2021, TB2, Les Brigittines, Bruxelles

 



Garage29 asbl
Rue de Moerkerke 29
BE-1030 Brussels
contact@garage29-offestival.be