Author: garage29

OFFSHOT- Joséphine Tilloy/Evila

23 April, 2022 garage29 GINCUBATOR

En clôture de son passage dans le G.Incubator, la chorégraphe Joséphine Tilloy présentera une étape avancée de son solo chorégraphique EVILA.

Vendredi 06 mai à 19h

au Garage29.

Cette fiction chorégraphique est construite comme une histoire, une histoire mettant en scène un imaginaire collectif autour de la sexualisation des corps féminins hier et aujourd’hui. Sur scène, une performeuse, une comédienne, une danseuse toutes habitées par un rythme en trois temps donnant naissance à trois corps évoluant dans un même univers corail tournoyant, explorant par la fiction une matière-corps musicale autour du geste sexuel.
Dans une partition écrite, différentes formes de féminismes coexistent. La sensation de ce rythme ternaire – par opposition au binaire – vient faire jaillir ces stéréotypes sexués, érigés en mythes. Puis peu à peu, le trois temps vient briser ces clichés, complexifiant ces images et ainsi décaler l’imaginaire. Évila expose les clichés, les superpose progressivement jusqu’à saturation. Les corps devenus hybrides appellent à sortir des stéréotypes, et invitent le.a spectateur.trice à trouver sa propre façon de s’approprier et de déconstruire les représentations qu’iel connaît.
________________________
Chorégraphie : Joséphine Tilloy
Interprètes : Léa Mecili, Kamille Ds, Ghislaine Louveau
Musique : Hugues Laniesse
Costumes : Cécile Box et Irène Rebeté
Scénographie et assistante à la dramaturgie : Rim Cividino
Création lumière : Félix Bataillou
________________________
•Entrée: 8e sur place
• Réservations obligatoires : contact@garage29-offestival.be

OFFSHOT – Léa Vinette/Planète A

23 April, 2022 garage29 GINCUBATOR

En clôture de son passage dans le G.Incubator, la chorégraphe et danseuse Léa Vinette présentera une étape avancée de son solo chorégraphique PLANÈTE A.

Jeudi 12 mai à 16h et 19h30

Vendredi 13 mai à 16h

au C11/Galerie Horta.

« Une jeune femme vit seule dans un espace brillamment blanc et froid dans lequel l’obscurité n’existe pas. Un jour, la nuit tombe. Progressivement, l’obscurité apparait. Angoissée et intriguée par cet étrange phénomène qui absorbe lentement le monde qu’elle connaît ; elle se sent disparaitre, et se met à traverser des états physiques contradictoires, de la frénésie à la retenue. Plus l’obscurité vient, plus elle rentre en relation avec le monde qui l’entoure. Elle crie à l’aide et en même temps crie de plaisir, se sentant vivante et vibrante jusqu’aux profondeurs du cosmos. La femme partage avec le public l’énergie transcendante de la nuit dans une danse détaillée et puissante. Son corps est sensible, intuitif, multiple, décomplexé et contradictoire.»
Comment laisser apparaître une multitude d’états physiques et émotionnels dans un seul corps ? À partir de l’imaginaire de l’obscurité et par une rencontre entre science, danse et narration, Léa Vinette explore les états émotionnels et physiques que l’observation du ciel et du cosmos peut provoquer en nous. Elle propose avec Planète A un voyage sensoriel pour travailler notre imaginaire commun et nous interpeller sur la disparition de notre ciel étoilé.
______________________________
Une collaboration entre le Garage29, studio de recherche en et d’expérimentations en arts chorégraphiques, et le C12, où liberté, diversité, créativité et cultures alternatives s’épanouissent dans des disciplines telles que la musique, l’art, les concerts, les installations artistiques et les performances.
Création et interprétation : Léa Vinette
Soutien physiologique et conseil artistique : Florence Augendre
Créateur son : Gwenael Bodet
Créateur lumière : Gaspar Schelck
PARTENAIRES :
Coproducteurs : Les Ateliers Médicis- Création en cours ;  Danspunt – CODEDANSE ;  SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS ; slowdanse ; La Soufflerie.
Soutiens à la création : La Fédération Wallonie-Bruxelles ; Charleroi Danse ; Garage29.
Accueil studio : Honolulu-Nantes, Centre culturel Wolubilis
________________________
•Entrée: 5e sur place
• Réservations obligatoires : contact@garage29-offestival.be

WorkShot – Garage29 & Marcos Arriola

31 March, 2022 garage29 GINCUBATOR

FR/EN

WorkShot around the project CRUCE by choreographer Marcos Arriola

Saturday 23.04 at 8pm at Halles de Schaerbeek

_______________________________

A WorkShot is a BlitzSnark – a choreographer, a dozen professional performers, a commando trek of his dramaturgical questionings and his scenic vocabulary. Fifteen days to map its edges, to make its borders waver, to meet an audience without a net. We don’t look for a product to present, we spend time together and, like the salt from the edge of an ocean suitably exposed to the sun, the fundamental crystal becomes visible. A lightning experiment, a dazzling creation process, a flash of public exposure: a challenge for all partners!

It is with stylish warriors that the choreographer Marcos Arriola celebrates, in his new creation CRUCE, the dancefloor as a meeting place and as a claim to our subjectivities. The dancing body is political, a strategic place to revolutionize the norms of sexuality, gender and race. Like the trophies of these micro-political struggles, the dancers gathered for two weeks will go through the gestures of an aesthetic of resistance. On the stage, each dancer throws his or her subjectivity, his or her lost and found body when, amidst the shouts of encouragement, the recalcitrant movement triggers the catharsis.

_______________________________

This WorkShot is the result of a workshop – création by Marcos Arriola around his project CRUCE : a two-weeks process in which the choreographer works with a group of participants around the scenic vocabulary of his project. The choreographer uses the group and the diversity of points of view on his or her proposal, which he or she will try to define in order to present the process to an audience on the last day.

_______________________________

Artistic team :

Direction :  Marcos Arriola
Artistic support : Sabina Scarlat

Performers : Paz Moreno; Brend Boote Bidal; Nina Champs; Hugo Chanel; Jhaya Caupenne; Antoine Coppi; Eli Mathieu Bustos; Juliette Mello; Liza Siche-Jouan, Juan Cruz Cizmar, Aline S. Zahui

Costume design : Arnaud Tsiakas et Jon Boy

Thanks to :
Odran Guillemard
Robin Dehenain

A collaboration between Garage29 and Halles de Schaerbeek. In the frame of Brussels, Dance !


• Tickets here!
• From 6,50 € to 15€

About Marcos Arriola

 © Delgerzaya Tuguldur

WorkShot – Garage29 & Marcos Arriola

31 March, 2022 garage29 GARAGE29

FR/EN

WorkShot autour du projet CRUCE du chorégraphe Marcos Arriola

Samedi 23.04 à 20h aux Halles de Schaerbeek 

_______________________________

Un WorkShot, c’est un BlitzSnark – un chorégraphe, une douzaine d’interprètes professionnel·le.x·s, un trekking commando de ses questionnements dramaturgiques et de son vocabulaire scénique. Quinze jours pour en cartographier les bords, en faire tanguer les frontières, rencontrer sans filet un public. On ne recherche pas un produit à présenter, on passe du temps ensemble et, comme le sel sourd d’un bord d’océan convenablement exposé au soleil, le cristal fondamental devient visible. Expérimentation éclair, processus de création fulgurant, flash d’exposition publique : un défi pour tous les partenaires !

C’est avec des guerrières stylées que le chorégraphe Marcos Arriola célèbre, dans sa nouvelle création CRUCE, le dancefloor comme lieu de rencontre et revendication de nos subjectivités. Lieu stratégique pour révolutionner les normes de sexualité, de genre et de race, le corps dansant y est politique. Tels les trophées de ces luttes micro-politiques, les danseur·se·x·s réuni·e·x·s pour deux semaines, traverseront les gestes d’une esthétique de la résistance. Sur le plateau, chacun·e y jette sa subjectivité, son corps perdu et retrouvé lorsqu’au milieu des cris d’encouragement le mouvement récalcitrant déclenche la catharsis.

_______________________________

Ce workshop est le résultat du workshop – création de Marcos Arriola autour de son projet CRUCE: un processus de 2 semaines où le chorégraphe travaille avec un groupe de participant·e·x·s autour des questions et du vocabulaire scénique de son projet. Il utilise le groupe et la diversité des points de vue sur sa proposition dont il tentera de cerner les bords afin d’en monter le processus le dernier jour devant un public.

_______________________________

Équipe artistique :

Direction :  Marcos Arriola
Accompagnement artistique : Sabina Scarlat

Performeur.use.s: Paz Moreno; Brend Boote Bidal; Hugo Chanel; Jhaya Caupenne; Antoine Coppi; Eli Mathieu Bustos; Juliette Mello; Liza Siche-Jouan, Juan Cruz Cizmar, Aline S. Zahui

Stylisme: Arnaud Tsiakas et Jon Boy

Remerciements:
Odran Guillemard
Robin Dehenain

Une collaboration du Garage29 et des Halles de Schaerbeek. Dans le cadre de Brussels, Dance !


• Tickets here!
• From 6,50 € to 15€

About Marcos Arriola

 © Delgerzaya Tuguldur

TALKSHOW – Léa Vinette & Magoux Baeyens

24 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

Talkshow around the projects PLANÈTE A & W.O.R.N.

08.04 at 7pm

_______________________________

The TalkShow stages a discussion about an encounter between two artists at the end of a perilous interdisciplinary co-residency exercise. This encounter is not a story of pebble halves that fit together perfectly, but rather a game of ricochets on the surface of the abyss that separates the two artistic worlds. On the last day, the public arrives, like a paving stone in the pond or a family of swimming ducks, to bring its expertise, its questions, its imagination.

The public and the artists are invited to a performative discussion where points of view are shifted and roles are reversed. An exercise of imagination to speak not to the other but from his part. The only rule of this debate that has become a performance: all the places are reversed! A role-playing game catapulted into a board around the two projects.

It is the conclusion of the co-residency:  a co-working of two or more artists working on their individual projects at the same time in the studio. This formula allows the choreographer to observe how the atmosphere, the objects, the universe of his or her project influences the other project and vice versa, without trying to combine and with no obligation of result. The co-residency is also interdisciplinary or multidisciplinary, allowing the choreographers to discover the methods and function of artists from other disciplines such as the plastic, visual, textile, literary, industrial arts, etc.


Choreographer Léa Vinette shares the studio with textile artist Magoux Baeyens.

Two in/ter/disciplinary and engaged projects cut through the darkness to trace a sensory rediscovery of the starry sky behind light pollution (in Planète A) and the rhythmic collision of colours on a zero-waste pattern (in W.O.R.N.). A mutant and poetic encounter involving two artists from different disciplines weaving together their respective projects.

On Friday evening, enter this den of fabrics and star dust, discover the cape made under the steps of the dancer, her celestial round set in motion to the rhythm of the weaving loom.

In the frame of Brussels, Dance !


• Registrations : contact@garage29-offestival.be
• 5€
• Free buffet and bar on site

About Magoux Baeyens

About Léa Vinette

Ⓒ Photos : Simon van der Zande et Magoux Baeyens

Ⓒ Graphism: Garage29

TALKSHOW – Diego Echegoyen & Maïte Álvarez

24 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/ EN

Talkshow about the projets What Shines Trough two different things & Le Cantique des météores

01.04 19h

_______________________________

The TalkShow stages a discussion about an encounter between two artists at the end of a perilous interdisciplinary co-residency exercise. This encounter is not a story of pebble halves that fit together perfectly, but rather a game of ricochets on the surface of the abyss that separates the two artistic worlds. On the last day, the public arrives, like a paving stone in the pond or a family of swimming ducks, to bring its expertise, its questions, its imagination.

The public and the artists are invited to a performative discussion where points of view are shifted and roles are reversed. An exercise of imagination to speak not to the other but from his part. The only rule of this debate that has become a performance: all the places are reversed! A role-playing game catapulted into a board around the two projects.

It is the conclusion of the co-residency: a co-working of two or more artists working on their individual projects at the same time in the studio. This formula allows the choreographer to observe how the atmosphere, the objects, the universe of his or her project influences the other project and vice versa, without trying to combine and with no obligation of result. The co-residency is also interdisciplinary or multidisciplinary, allowing the choreographers to discover the methods and function of artists from other disciplines such as the plastic, visual, textile, literary, industrial arts, etc.


Diego Echegoyen’s project is a sound performance which, as a sort of choreographed citytour with audience participation, explores different aspects of the relationship between the city and its citizens. The artistic research of Maïte Álvarez, a choreographer and visual artist, combines voices and texts that become a dance, and composed interior and exterior sound landscapes.

The two artists merge their languages to question the space and offer our imagination relationships that have become a “living performance”.

At the end of this week of voluntary artistic contamination, the two artists invite the public to enter their space of cohabitation for an open conversation around a frisky buffet!

In the frame of Brussels, Dance !


• Registrations : contact@garage29-offestival.be
• 5€
• Free buffet and bar on site

About Maïte Álvarez

About Diego Echegoyen

TALKSHOW – Léa Vinette & Magoux Baeyens

22 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

Talkshow autour des projets PLANÈTE A & W.O.R.N.

08.04 à 19h

_______________________________

Le TalkShow met en scène une discussion à propos d’une rencontre entre deux artistes à la fin d’un exercice périlleux de co-résidence interdisciplinaire. Cette rencontre n’est pas une histoire de moitiés de caillou qui s’emboitent parfaitement mais plutôt un jeu de ricochets à la surface de l’abîme qui sépare les deux univers artistiques. Le dernier jour, le public arrive, comme un pavé dans la marre ou une famille de canards maitres-nageurs, pour apporter son expertise, ses questions, son imaginaire.

Public et artistes sont invités à une prise de parole performative où les points de vue se décalent et les rôles s’inversent. Un exercice d’imagination à parler non à l’autre mais de sa part.  Seule règle de ce débat devenu performance : toutes les places sont inversées ! Un jeu de rôles catapulté dans un bord plateau autour des deux projets.

Il est la conclusions de la co-résidence : un co-working de deux ou plusieurs artistes travaillant leurs projets individuels en même temps dans le studio, qui propose au chorégraphe d’observer comment l’ambiance, les objets, l’univers de son projet influence l’autre projet et vice et versa, sans chercher à combiner et sans obligation de résultat; et de découvrir les méthodes et fonctionnements des artistes d’autres disciplines comme les arts plastiques, visuels, textiles, littéraires, industriels, etc.


La chorégraphe Léa Vinette partage le studio avec Magoux Baeyens, artiste textile.

Deux projets in/ ter/disciplinés et engagés voyagent dans l’obscurité à la redécouverte sensorielle du ciel étoilé derrière la pollution lumineuse (dans Planète A) et la collision rythmée des couleurs sur un patronage zéro waste (dans W.O.R.N.). Une rencontre mutante et poétique lorsque 2 artistes de disciplines différentes tissent du lien entre leurs projets respectifs.

Le vendredi soir, pénétrez cet antre de tissus et poussières d’étoile, et découvrez l’étoffe tissée sous les pas de la danseuse, sa ronde céleste mise en mouvement aux rythmes du métier à tisser. Au détour d’une conversation et d’un plaisant buffet, pour y découvrir ce qui arrive lorsque 2 artistes de disciplines différentes se laissent contaminer par l’univers de l’autre.

Dans le cadre de Brussels, Dance !


• Réservations : contact@garage29-offestival.be
• 5€ sur place (cash only)
• Buffet offert et bar sur place

About Magoux Baeyens

About Léa Vinette

Ⓒ Photos : Simon van der Zande et Magoux Baeyens

Ⓒ Graphism: Garage29

TALKSHOW – Diego Echegoyen & Maïte Álvarez

21 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

Talkshow autour des projets What Shines Trough two different things & Le Cantique des météores

01.04 19h

_______________________________

Le TalkShow met en scène une discussion à propos d’une rencontre entre deux artistes à la fin d’un exercice périlleux de co-résidence interdisciplinaire. Cette rencontre n’est pas une histoire de moitiés de caillou qui s’emboitent parfaitement mais plutôt un jeu de ricochets à la surface de l’abîme qui sépare les deux univers artistiques. Le dernier jour, le public arrive, comme un pavé dans la marre ou une famille de canards maitres-nageurs, pour apporter son expertise, ses questions, son imaginaire.

Public et artistes sont invités à une prise de parole performative où les points de vue se décalent et les rôles s’inversent. Un exercice d’imagination à parler non à l’autre mais de sa part.  Seule règle de ce débat devenu performance : toutes les places sont inversées ! Un jeu de rôles catapulté dans un bord plateau autour des deux projets.

Il est la conclusion de la co-résidence : un co-working de deux ou plusieurs artistes travaillant leurs projets individuels en même temps dans le studio, qui propose au chorégraphe d’observer comment l’ambiance, les objets, l’univers de son projet influence l’autre projet et vice et versa, sans chercher à combiner et sans obligation de résultat; et de découvrir les méthodes et fonctionnements des artistes d’autres disciplines comme les arts plastiques, visuels, textiles, littéraires, industriels, etc.


“What Shines Trough two different things”, le projet de Diego Echegoyen est une performance sonore qui, comme une sorte de citytour chorégraphié et avec un rôle participatif du public, explore différents aspects de la relation entre la ville et ses citoyens. ” Le Cantique des météores”,  recherche artistique de Maïte Álvarez, chorégraphe et artiste visuelle, se décline entre voix et textes pour les faire devenir danse, composant des paysages sonores, à la fois intérieur et extérieur.

Les deux artistes fusionnent leurs langages pour y questionner l’espace et poser des rapports nouveaux à notre imaginaire devenu “performance vivante”.

À l’apogée de cette semaine de contamination artistique volontaire, les deux artistes invitent  le public à pénétrer leur espace de cohabitation pour une conversation ouverte autour d’un buffet fringuant.

Dans le cadre de Brussels, Dance !


• Réservations : contact@garage29-offestival.be
• 5 € sur place (cash only)
• Buffet offert et bar sur place

About Maïte Álvarez

About Diego Echegoyen

Stage en création audiovisuelle

17 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

_______________________________

La structure:

Le Garage29 est un lieu de recherche et création en arts de la scène, prétexte à des rencontres artistiques en tout genre pour réinventer les cadres, systèmes et formules de création des arts du spectacle.

En tant que structure d’accompagnement aux artistes émergents, principalement chorégraphes, il mène un programme de résidences de pré-production, le G.INCUBATOR.
Ce programme de résidences de recherche et d’expérimentation aspire à créer et développer les conditions de recherche et d’émergence des idées scéniques. Des formules hybrides de résidence permettent aux artistes sélectionnés chaque saison de travailler leur projet à travers l’intervention d’autres artistes, des professionnels ou des publics, amenés à offrir leur point de vue, créativité et savoir-faire au profit des projets chorégraphiques émergents.


Le poste:

À partir du printemps, les ouvertures au public s’enchaînent dans le studio, les artistes de la saison présentent au public des étapes de leur processus de création autour de différents types de rencontres.

L’offre de stage en création de contenus vidéos et audiovisuel concerne la création de contenus digitaux pour les activités du Garage29, notamment la diffusion du travail des artistes du GIN de la saison 21/22 et des évènements d’ouverture au public. Les tâches du stagiaire sont les suivantes :

-Participation en amont à la conception créative de formats audiovisuels, vidéos et/ ou son (podcasts) concernant :
-La prise de vue (photo et vidéo) et/ou sons du travail des artistes lors de leurs résidences
-La prise de vidéo et/ou sons lors des présentations publiques
-La prise de vidéo et/ou sons lors des discussions post présentations publiques.
-Développer et concevoir des formats vidéo créatifs
-Assurer le montage & l’animation des vidéos et sons

Profil:

Études dans un cursus audiovisuel ou d’art est un plus.
Expériences professionnelles dans le domaine est un plus mais pas obligatoire.
À l’aise en création de contenu, maîtrise de la suite adobe (Logiciels de montage vidéo et sons, Photoshop, Illustrator, InDesign) est un plus.

Personne curieuse et créative tenant à s’investir au sein une jeune équipe dynamique œuvrant pour le soutien à la création chorégraphique émergente.
Personne autonome, ayant envie de participer activement et de partager son univer, qui saura prendre des initiatives pour s’investir dans les projets de la structure en nous faisant part de ses idées pour la création et diffusion de contenus audiovisuels. Nous sommes ouvertes à tout type de proposition artistique, voulant vraiment que le stagiaire puisse apporter ses idées personnelles, et souhaitons découvrir des univers créatifs forts et originaux.


Candidature:

CV et lettre de motivation à envoyer à: contact@garage29-offestival.be

Informations:

Stage à temps partiel pouvant se dérouler à partir du 21 mars jusqu’à la fin de la saison, le 6 juillet.

Responsable de stage: Sabina Scarlat
Garage29 asbl
Rue de Moerkerke 29, 1030 Bruxelles

GARAGE29 // Stage en graphisme

17 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

_______________________________

La structure:

Le Garage29 est un lieu de recherche et création en arts de la scène, prétexte à des rencontres artistiques en tout genre pour réinventer les cadres, systèmes et formules de création des arts du spectacle.

En tant que structure d’accompagnement aux artistes émergents, principalement chorégraphes, il mène un programme de résidences de pré-production, le G.INCUBATOR.
Ce programme de résidences de recherche et d’expérimentation aspire à créer et développer les conditions de recherche et d’émergence des idées scéniques. Des formules hybrides de résidence permettent aux artistes sélectionnés chaque saison de travailler leur projet à travers l’intervention d’autres artistes, des professionnels ou des publics, amenés à offrir leur point de vue, créativité et savoir-faire au profit des projets chorégraphiques émergents.


Le poste:

À partir du printemps, les ouvertures au public s’enchaînent dans le studio, les artistes de la saison présentent au public des étapes de leur processus de création à l’occasion de différents types de rencontres.

L’offre de stage concerne la création de contenus digitaux pour les activités du Garage29, notamment l’accompagnement des artistes du GIN de la saison 21/22. Les tâches du stagiaire sont les suivantes :

-Prise de vue (photo et vidéo) des artistes lors de leurs résidences et présentations publiques.
-Création de visuels, retouches des contenus
-Réflexion et conception d’une charte graphique et des outils de communication de la structure
-Soutien à la coordination des présentations publiques des artistes du GIN. Participation aux réunions de coordination.

Profil:

Études d’art, d’infographie ou de graphisme est un plus.
Expériences professionnelles dans le domaine est un plus mais pas obligatoire.
À l’aise en création de contenu, maîtrise de la suite adobe (Photoshop, Illustrator, InDesign).
Personne curieuse et créative tenant à s’investir activement au sein d’une jeune équipe dynamique oeuvrant pour le soutien à la création chorégraphique émergente.
Personne autonome, ayant envie de partager son univers graphique, qui saura prendre des initiatives pour s’investir dans les projets de la structure en nous faisant part de ses idées.
Nous sommes ouvertes à tout type de proposition artistique, voulant vraiment que le stagiaire puisse apporter ses idées personnelles, et souhaitons découvrir des univers créatifs forts et originaux.


Candidature:

CV et lettre de motivation à envoyer à: contact@garage29-offestival.be

Informations:

Stage à temps partiel pouvant se dérouler à partir du 21 mars jusqu’à la fin de la saison, le 6 juillet.

Responsable de stage: Sabina Scarlat
Garage29 asbl
Rue de Moerkerke 29, 1030 Bruxelles

TALKSHOW – Joséphine Tilloy & Arthur Chambry

14 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

Talkshow autour des projets EVILA  & MOUES DU RODZ

25.03 à  19h

_______________________________

Le TalkShow met en scène une discussion à propos d’une rencontre entre deux artistes à la fin d’un exercice périlleux de co-résidence interdisciplinaire. Cette rencontre n’est pas une histoire de moitiés de caillou qui s’emboitent parfaitement mais plutôt un jeu de ricochets à la surface de l’abîme qui sépare les deux univers artistiques. Le dernier jour, le public arrive, comme un pavé dans la marre ou une famille de canards maitres-nageurs, pour apporter son expertise, ses questions, son imaginaire.

Public et artistes sont invités à une prise de parole performative où les points de vue se décalent et les rôles s’inversent. Un exercice d’imagination à parler non à l’autre mais de sa part.  Seule règle de ce débat devenu performance : toutes les places sont inversées ! Un jeu de rôles catapulté dans un bord plateau autour des deux projets.

Il est la conclusions de la co-résidence : un co-working de deux ou plusieurs artistes travaillant leurs projets individuels en même temps dans le studio, qui propose au chorégraphe d’observer comment l’ambiance, les objets, l’univers de son projet influence l’autre projet et vice et versa, sans chercher à combiner et sans obligation de résultat; et de découvrir les méthodes et fonctionnements des artistes d’autres disciplines comme les arts plastiques, visuels, textiles, littéraires, industriels, etc.


Pour cette première semaine, alors que les 3 danseuses du projet «Évila », porté par la chorégraphe Joséphine Tilloy, explorent par la fiction une matière-corps musicale autour du geste sexuel, le musicien Arthur Chambry travaille son solo « MOUES DU RODZ », traficotant dans le studio ses étranges instruments.

D’un côté, une pièce qui met en scène les clichés de l’imaginaire collectif autour de la sexualisation des corps féminins, de l’autre une recherche musicale délurée, qui plug, fait sonner, et résonner des sons, des percussions, des carillons, et même des “fleurs-bourdons”…

Cette semaine de cohabitation artistique en huis clos se clôturera par une ouverture au public, invitant ce dernier au détour d’une conversation et d’un plaisant buffet, pour y découvrir ce qui arrive lorsque 2 artistes de disciplines différentes se laissent contaminer par l’univers de l’autre.


• Réservations : contact@garage29-offestival.be
•  5 € sur place
• Buffet offert et bar sur place

About Arthur Chambry

About Joséphine Tilloy

TALKSHOW – Joséphine Tilloy & Arthur Chambry

14 March, 2022 garage29 Sin categoría

FR/EN

Talkshow around the projets EVILA  & MOUES DU RODZ

25.03 at 7pm

_______________________________

The TalkShow stages a discussion about an encounter between two artists at the end of a perilous interdisciplinary co-residency exercise. This encounter is not a story of pebble halves that fit together perfectly, but rather a game of ricochets on the surface of the abyss that separates the two artistic worlds. On the last day, the public arrives, like a paving stone in the pond or a family of swimming ducks, to bring its expertise, its questions, its imagination.

The public and the artists are invited to a performative discussion where points of view are shifted and roles are reversed. An exercise of imagination to speak not to the other but from his part. The only rule of this debate that has become a performance: all the places are reversed! A role-playing game catapulted into a board around the two projects.

It is the conclusion of the co-residency: a co-working of two or more artists working on their individual projects at the same time in the studio. This formula allows the choreographer to observe how the atmosphere, the objects, the universe of his or her project influences the other project and vice versa, without trying to combine and with no obligation of result. The co-residency is also interdisciplinary or multidisciplinary, allowing the choreographers to discover the methods and function of artists from other disciplines such as the plastic, visual, textile, literary, industrial arts, etc.

For 3 weeks, 3 co-residencies will take place at Garage29! Three choreographers from G.INCUBATOR will share the studio for one week of interdisciplinary co-working, with a musician first, a visual artist second, and a textile artist third!


For this first week, while the 3 dancers of the project “Évila”, led by choreographer Joséphine Tilloy, explore through fiction a musical body-matter around the sexual gesture, musician Arthur Chambry works on his solo “MOUES DU RODZ”, trafficking in the studio his strange instruments.

On the one hand, a piece that stages the clichés of the collective imagination around the sexualization of the female body, on the other hand a delirious musical research, which plugs, makes sounds, percussions, chimes, and even “flower-bourdons” resonate…

This week of artistic cohabitation behind closed doors will end with an opening to the public, inviting them to a conversation and a pleasant buffet, to discover what happens when two artists from different disciplines let themselves be contaminated by each other’s universe.


• 5e on site
• Registrations : contact@garage29-offestival.be
• Free buffet and bar on site

About Arthur Chambry

About Joséphine Tilloy

 

 Ⓒ Photos: Arthur Chambry & Clara Schmitt/  Graphics: G29



Garage29 asbl
Rue de Moerkerke 29
BE-1030 Brussels
contact@garage29-offestival.be