LORENA SPINDLER – GINCUBATOR 2022-2023

5 July, 2022 garage29 GINCUBATOR

FR/EN

Née à Bruxelles en 1994, Lorena effectue un master au Conservatoire royal de Bruxelles en art dramatique qu’elle poursuit d’un master à l’INSAS en écriture cinéma et théâtrale. Elle s’y fait de nouvelles amitiés et collègues, notamment Mélissa Diarra, Juliette Mello, Naim Belhaloumi. Elle remporte deux années consécutives le concours d’écriture organisé par l’INSAS et le festival a.t.c et Mousson d’Hiver. C’est en 2015 qu’elle rencontre le collectif CHPT01 qui réunissait alors des réalisateur·ice·s, des auteur·ice·s, des danseur·euse·s etc. C’est la première fois qu’elle trouve de l’intérêt à travailler un autre rôle qu’interprète. Ensemble, il·elle·s organisent des soirées au VK, créent une performance au Zinnema «L0S1», réalisent des films expérimentaux «Body».

En 2018 et 2019, elle décide de se lancer en solo dans la mise en scène : elle crée Softness 1 et 2, un spectacle de théâtre physique mêlant danse, stand-up, musique live commandé par le C12. Afin d’approfondir son rapport autodidacte à la chorégraphie, elle entre ensuite au sein du certificat en «danse et pratique chorégraphiques». Elle y rencontre Lia Rodrigues, Sophie Perez, Olga de Soto, Boris Charmatz. Elle est également assistante à la mise en scène pour le Raoul Collectif, Vincent Hennebick ou encore Pauline d’Ollone.

Lorena réalise aussi des clips. Son travail s’attelle à se poser des questions sur des phénomènes sociologiques immédiats et qui appartiennent à sa génération. Toutes ses oeuvres sont pluridisciplinaires (généralement danse, parole/ stand-up, rap ou encore vidéo).

Endouce est la compagnie d’art vivant créée par Lorena Spindler. Intéressée par la transformation du banal (boire une canette de coca), du décevant (le magasin Apple à Bruxelles), et même du brutal (voir exemple précédent) actuels et par les lieux inaptes à la performance (arriver à 8h00 pour répéter sur le sol d’une boîte de nuit le lendemain d’une soirée de 15 000 personnes), endouce ose avouer l’envie enfantine de s’immiscer là où ce n’est pas fait pour.

Se frayant un chemin avec ceux·elles qui ont envie de s’exprimer dans un monde chaotique, endouce aime retransformer le réel en réunissant des artistes d’aujourd’hui aux disciplines différentes : des danseur·euse·s de voguing, de hip-hop, des rappeur·e·s, des acteur·ices de Conservatoire, des djs à des danseur·euse·s à la formation classique et d’autres encore. En faisant la part belle à ce à quoi ressemblerait une culture hybride, connectée et mondialisée, un peu trop spectaculaire et visible, endouce se rend compte que ne transparaît souvent que la fragilité de l’essai à la conformisation.

Par exemple, Softness, (1 et 2), c’est créer un spectacle de théâtre à propos d’une sociologie du club, 1 heure avant que le club n’ouvre ses portes, free dance escape, créer un spectacle pour 6 danseur·euse·s à partir d’une chorégraphie TikTok d’1 minute, les clips, s’imaginer passer d’un espace à l’autre en une coupe, et, enfin dans la création en recherche, rancoeurs, se demander qu’en faire?

 



Garage29 asbl
Rue de Moerkerke 29
BE-1030 Brussels
contact@garage29-offestival.be